Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers afin d’améliorer nos services, vous offrir la possibilité de partager et d'interagir avec les réseaux sociaux, faire des statistiques et de consulter des annonces liées à vos préférences en se basant sur vos habitudes de navigation. Si vous continuez à naviguer sur notre site, nous considérons que vous avez accepté notre politique de cookies, depuis laquelle vous pouvez modifier les paramètres ou obtenir plus d'informations.

L’histoire de Barcelone en Bref

Index
barcelona principios siglo

L’origine du nom de Barcelone est incertaine, mais il existe plusieurs théories à ce sujet.

Selon l’une de ces théories, la tribu des « Layetanos » aurait été conquise par Cornelio Escipión avant de devenir une colonie romaine, appelée Iulia Augusta Paterna Faventia Barcino, d’où serait issu le nom de Barcelone. La légende veut que le général carthaginois Hamilcar Barca ait refondé la ville après son arrivée en Hispanie. Une autre version attribue la refondation de Barcelone à son fils Hannibal.

Les origines de Barcelone remontent au 1er siècle av. J.-C., quand les Romains fondèrent une petite colonie autour du mont Taber appelée « Barcino ». Les ruines de deux murailles romaines témoignent de cette époque.

Entre le IVe et XIIIe siècle, Barcelone connaît une très forte expansion qui contribue à la consolidation du noyau urbain fondé par les Romains. Une seconde muraille fut construite vers la fin du XIIIe siècle, autour de l’actuelle église de Santa Maria del Mar, icône de la Barcelone médiévale. Le quartier de la Ribera, qui s’est bâti tout autour de l’église, accueille les artisans de toute la ville.

La croissance effrénée de Barcelone est encore renforcée par l’industrialisation naissante et le commerce avec les anciennes colonies (Cuba, la République Dominicaine et le Costa Rica), qui contribue à la transformation de l’Ancien Régime. Cependant, la vraie révolution arrive avec la démolition des anciennes murailles, pour céder la place à l’urbanisation de la ville, conformément au Plan de l’achitecte Cerda concernant notamment le quartier de l'Eixample.

C’est à cette époque que le tout premier train a relié Barcelone à Mataró (1850), symbole d’une prospérité industrielle qui s’est très vite reflétée dans l’architecture. Ainsi, des familles d’industriels ont fait construire des bâtiments qui sont devenus des icônes du Modernisme catalan. Un des architectes les plus célèbres de cette période fut le Catalan Antoni Gaudí, auteur d’œuvres majeures comme la casa Milà (ou Pedrera), la casa Batlló, ou encore le temple de la Sagrada Familia.

barcelona ciudad

Au début du XXe siècle, Barcelone était déjà une ville moderne aux multiples mouvements sociaux et culturels. Toutefois, avec l’éclatement de la guerre civile espagnole en 1936 et la dictature franquiste qui a suivi, la capitale catalane a vécu certaine de ses périodes les plus sombres. Malgré cela, le développement économique s’est poursuivi, surtout à partir des années 50.

Avec l’avènement de la démocratie et la désignation de Barcelone comme siège des Jeux

Olympiques de 1992, la capitale catalane est devenue une référence internationale. Depuis, elle s’est définitivement tournée vers la mer et a engagé une profonde transformation urbaine qui s’est traduite plus récemment par l’organisation de grandes manifestations, comme le Forum des Cultures en 2004 et d’autres projets urbanistiques de grande envergure.

barcelona