Aujourd’hui, presque toutes les capitales du monde comptent un magasin de l’une des lignes de vêtements Inditex et Amancio Ortega est désormais le troisième homme le plus riche du monde derrière Bill Gates et Carlos Slim, avec une fortune de 57 milliards de dollars. Il a également élargi ses activités dans d’autres secteurs que le textile, comme l’immobilier, la finance, les concessions automobiles ou la gestion de fonds d’investissement.

Comment en est-il arrivé là ?

Il existe de nombreuses théories, mais certains d’entre elles s’axent autour de 5 principes de base que Amancio a toujours adopté et suivi dans son entreprise : être curieux sur ce que font les autres, le travail en équipe et la délégation des responsabilités, être non-conformiste, être discipliné et persévérant tout en contrôlant sa propre dette professionnelles, louer les magasins au lieu de les acheter et réinvestir constamment dans son entreprise.

Le groupe Inditex est aujourd’hui le premier groupe textile au monde et intègre plusieurs marques de mode autres que que Zara, telles Pull & Bear, Bershka, Oysho, Massimo Dutti et Stradivarius, qui partagent tous le principe de proposer la mode à bas prix pour tous les budgets. Un autre de son secret est de pratiquer la délocalisation de la production dans d’autres pays que l’Espagne afin d’augmenter les profits. D’aucuns attribuent également cette réussite aux traits de caractère d’Amancio Ortega, un homme aux habitudes simples, nullement excentrique et ne se montre pas dans les fêtes ni les médias.

Pendant des années, personne ne savait à quoi il ressemblait physiquement, il ne donne que de rares interviews et parle très peu de son entreprise. Il tient vraiment à sa vie privée. Toute sa famille occupe des postes importants au sein du groupe, ce qui préserve la personnalité et l’essence même de son business. Bref, les origines de l’empire dirigé par Amancio Ortega sont aussi humbles que peuvent être celles d’un entrepreneur qui veut commencer aujourd’hui. Avec beaucoup de travail, un bon modèle d’entreprise et une bonne vision du marché, entre autre qualités, tout le monde peut réussir.