blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Business

Le Corte Inglés vend 10% de ses parts à un investisseur qatari

Claire Miller
Écrit par Claire Miller

Le Corte Inglés ouvre ses portes à un investisseur étranger, Hamad Bin Jassim Bin Jaber Al Thani, ancien premier ministre du Qatar. Il rachète 10% du capital des actions de la grande enseigne selon un accord qui s’est négocié à Madrid, en présence de Ramón Areces, principal actionnaire de l’entreprise. Pour se faire, Hamad Bin Jassim Bin Jaber Al Thani déboursera un milliard d’euros.

Dans quel but ?

Grâce à l’intégration d’un actionnaire étranger, l’entreprise, présidée par Dimas Gimeno, veut élargir ses horizons et trouver de nouvelles opportunités en dehors de l’Espagne. Effectivement, le Portugal est le seul pays dans lequel le Corte Inglés est présent. En outre, lors de la crise en Espagne, l’entreprise a connu de grosses difficultées financières et s’est endettée, ce qui a encouragé le nouveau président à relever un nouveau défi : se diriger vers l’international. En effet, l’ouverture vers l’international réglera bien des problèmes à commencer par le remboursement de leurs dettes et permettra de stimuler la stratégie d’internationalisation du groupe.

Des changements dans le conseil d’administrationEl_Corte_Inglés,_en_Córdoba_(España)

La famille royale a compté sur le soutien de la Bank of America pour l’aboutissement de cette opération. Après cette dernière, l’investisseur aura sa place au sein du conseil d’administration du Corte inglés parmi les 9 conseillers déjà présent, et deviendra le premier membre étranger dans l’histoire de l’entreprise. Cet investisseur à déjà réalisé de nombreuses opérations importantes comme par exemple à la Deutshe Bank ou bien a le KBL Luxembourg Bank, et est donc une valeur sûre pour ce grand groupe à l’avenir. Dans un communiqué, M. Gimeno assure que l’accord est « le fruit d’un processus qui a mûri et s’est conclu par une alliance très satisfaisante pour les deux parties. Le nouvel actionnaire va nous accompagner dans notre croissance et expansion dans une ambiance de coopération. »

La composition du capital de l’entreprise

Le capital de l’entreprise est entre les mains de la famille descendante de son fondateur Isidoro Álvarez. Au jour d’aujourd’hui, la Fondation de Ramón Areces, lui-même considéré comme la main droite d’Isidoro Álvarez, est l’actionnaire principal de l’entreprise détenant 35% des parts. Derrière lui, se trouve les deux filles de Álvarez, Marta et Cristina Álvarez Guil, avec 7,5% des parts chacune.

À propos de l'auteur

Claire Miller

Claire Miller

Je suis une étudiante française installée à Barcelone.

Laisser un commentaire