blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Entreprises et Startup

Créer son food truck à Barcelone

Claire Miller
Écrit par Claire Miller

Dans l’univers de la gastronomie, le camion-restaurant est à l’honneur.

Ce qu’il faut savoir :

Un food truck est définitivement une entreprise, il est impossible de mettre en circulation un food truck sans autorisations. Premièrement, rien que pour des normes d’hygiènes et deuxièmement, car la loi espagnole interdit la vente de nourriture sur la voie publique, ainsi qu’aux food trucks de s’installer en ville.

LIMG_1155es food trucks se sont des fourgonnettes, revisitées, à la mode et semblables à ce que serait un restaurant ambulant. C’est une affaire qui marche du tonnerre dans plusieurs pays mais l’Espagne reste un des seuls pays mettant des bâtons dans les roues au développement de ces dernières. Cependant, des syndicats d’entreprises se mobilisent, également des chefs étoilés, quelques start-up et des festivals gastronomiques afin de faire bouger les choses. La population est bien évidemment de leur côté, mais il y a certaines entreprises qui empêchent l’explosion de ces cuisines ambulantes.

Comment ouvrir votre propre foodtruck à Barcelone ?

Le mieux est de passer par une agence qui vous aide à créer votre food truck idéal. Elle vous aidera à élaborer votre projet, définir vos produits, votre image, le type de communication que vous voulez mettre en place pour vous faire connaître et quel nouveau concept gastronomique pouvez-vous offrir à vos clients. Enfin, viendra le côté administratif et financier.

Étape 1 : Avec quels produits voulez-vous travailler ?

Avant de choisir le design de votre camionnette, il est important de savoir quels types de produits souhaiteriez-vous proposer à vos clients, puisque l’aspect final de votre food truck devra être en harmonie avec ce choix. Des salades ? Des hamburgers ? Des tapas ? Ou peut-être des glaces ?  Il est crucial pour l’image et la notoriété de votre food truck, d’avoir une spécialité culinaire qui fera votre réputation. Alors, laissez libre court à votre imagination lors de la confection de vos plats et apportez une touche personnelle !

Étape 2: Étudiez votre environnement et la concurrence

Avant d’entreprendre quoique ce soit, il est indispensable de connaître les besoins ou les envies de la population pour pouvoir y répondre et ainsi, les satisfaire. Vos produits vont-ils plaire ? Posez-leur la question directement !

Si vous voulez en avoir le cœur net, louer un food truck un week-end peut être une solution.

Crimons ou Siga el Food Truck sont des entreprises qui louent des food truck à des prix variant de 500 à 900 euros pour un week-end. Vous devez être en possession du « permiso municipal » et du « carnet manipulador de alimentos ».

Étape 3 : Évaluer son budget et son positionnement marketing

Vous pouvez vous rendre à des évènements à Barcelone, comme le Palo Alto Market, le Van Van Market ou encore le Eat Street Barcelona pour vous faire une idée.

En revanche, pour acheter votre camionnette, cela va de 25 000 euros à 50 000 euros. Tout dépend du modèle souhaité : caravabbne, autobus, camionnette vintage…

En ce qui concerne votre positionnement marketing, vous devez apporter votre petite touche qui permettra de vous différencier de la concurrence sur le marché. Observez vos concurrents et cherchez ce qu’il manque !

Étape 4 : Renseignez-vous sur les normes obligatoires

Vous devez vous renseigner en fonction de la région dans laquelle vous êtes, les lois ne sont pas les mêmes dans chaque communauté autonome.

Par contre, il est obligatoire de respecter la réglementation d’hygiène et sanitaire et d’informer les consommateurs sur vos procédures alimentaires pour éviter un quelconque problème.

Et enfin, il faut savoir que pour pouvoir monter votre food truck il vous faudra :

  • El carnet de manipulador de alimentos
  • El alta en el Impuesto de Actividades Económicas (IAE)
  • El seguro de responsabilidad civil

Quelques chiffres

  • En moyenne chaque camion sert entre 100 et 150 repas par déjeuner.
  • Un camion génère un chiffre d’affaires annuel d’environ 400 000 euros.
  • 70 % des actifs achètent un sandwich le midi.

Dernier petit conseil : créer un site internet. Cela devient indispensable pour se faire connaître et fidéliser votre clientèle. Profiter de faire la promotion de votre nouveau concept via votre page facebook, twitter ou même instagram ! Restez connecter aux tendances dans n’importe quelles circonstances !

Cet article pourrait vous intéresser : les food trucks de Barcelone

Van-Van-Market

À propos de l'auteur

Claire Miller

Claire Miller

Je suis une étudiante française installée à Barcelone.

1 Commentaire

  • Créer un food truck à Barcelone : le rêve !
    Faut juste trouver le courage de tout plaquer, ce que je n’ai pas encore réussi à trouver…

Laisser un commentaire