blog shbarcelona   blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Tendances

« Erasmus pour moi, cela a été le commencement d’une seconde vie. »

Claire Miller
Écrit par Claire Miller

De nos jours, les étudiants peuvent partir dans le cadre d’un programme d’échange et de nombreux séjours d’étude leur sont proposés en Europe ou hors Europe. Ces différents programmes offrent la possibilité d’effectuer un séjour d’étude d’une année ou d’un semestre dans une université à l’étranger. Mais parfois, les étudiants qui vivent cette expérience tombent amoureux de la ville dans laquelle ils ont vécu quelques mois.

C’est le cas de Léa, 22 ans, qui est partie un an à Barcelone en Erasmus en 2013. Depuis, deux ans se sont écoulés et elle poursuit son chemin, comme beaucoup d’autres étudiants, dans cette merveilleuse ville.

Mais pourquoi ?

Pour mieux comprendre l’engouement qu’ont les étudiants pour cette ville et l’impact qu’une telle décision a sur leur vie, j’ai décidé de poser quelques questions à Léa.

Pourquoi avoir lea1décidé de rester à Barcelone après ton année Erasmus ?

Léa : « Je suis restée à Barcelone car après y être resté un an, je ne me voyais pas retourner en Normandie, là où j’ai vécu toute ma vie. En étant ici, je voyais beaucoup plus d’opportunités professionnelles qu’en retournant là-bas. Ensuite, le retour à la réalité aurait été trop brutal pour moi, je me sens bien dans cette ville et je ne vois aucuns autres endroits où je désirerai aller. J’ai eu beaucoup de nouvelles de mes amis Erasmus, qui en rentrant chez eux, se sont sentis mal et ont ressenti un décalage entre leur « vie Erasmus » et la « vraie vie ». Je savais que j’avais pris la bonne décision en restant à Barcelone. Je me sens mieux ici, je peux me projeter et j’ai des projets pleins la tête… ce que je n’avais pas en France. »

ShBarcelona vous propose de lire un article sur le « syndrome post Erasmus ».

• Comment as-tu géré cette décision avec ta famille ?

Léa : « Ma famille à bien accepté le fait que je reste vivre à Barcelone. Ils m’ont laissé rester sans problèmes car ils savaient que c’est ce que je voulais et le plus important pour eux, c’est de me voir heureuse et épanouie dans ce que je fais. Mais ce n’est pas toujours facile d’être « seule » ici, je rate des anniversaires, des moments en famille, des gens partent, mais je savais à quoi m’attendre. Les retrouvailles n’en sont que meilleures. Paradoxalement, en étant loin physiquement, je me suis beaucoup rapprochée de ma famille, j’ai de meilleures relations avec eux. »

• Projettes-tu de faire ta vie à Barcelone ?

Léa : « Pour ce qui est de continuer ma vie à Barcelone, je pense y rester un bon moment. J’ai à présent un travail, un copain, j’ai commencé à faire ma vie d’adulte ici. Il n’y a pas beaucoup de raisons qui me poussent à rentrer en France (à part ma famille, bien entendu, et mes amis) mais dans un futur proche je ne me vois pas du tout rentrer en France. »

• Et si tu devais résumer ce qu’est Barcelone pour toi en une seule phrase ?

Léa : « Pour moi, Barcelone c’est ma deuxième maison, je m’y sens vraiment bien. J’ai appris beaucoup de choses sur moi depuis que je suis ici, dans cette ville, qui m’était totalement inconnue il y a deux ans, mais qui, au jour d’aujourd’hui, est devenue la ville que je ne veux plus quitter. »

De fait, la capitale catalane voit débarquer toujours plus d’étudiants européens au fil du temps, afin d’y vivre leur propre « auberge espagnole ».

Pour clôturer cet article, ShBarcelona vous propose également de lire : partir étudier à Barcelone via le programme Erasmus et le coût de la vie étudiante à Barcelone.

lea

« What you really want, you get it. I made it. Home. »

« Erasmus pour moi, cela a été le commencement d’une seconde vie. »
5 (100%) 1 vote[s]

À propos de l'auteur

Claire Miller

Claire Miller

Je suis une étudiante française installée à Barcelone.

1 Commentaire

Laisser un commentaire