blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Art et culture

Street art à Barcelone

Claire Miller
Écrit par Claire Miller

L’ORIGINE

Avant que l’on introduise le nom de “Street art” à ce mouvement, on parlait seulement de “graffitis” ou de “tags”. Cet art de rue est naît de la jeunesse qui est celle du Hip-Hop, qui traduisait leur culture de rue par un langage, un état d’esprit, ayant un style vestimentaire et un style de musique particulier. Mais on peut aussi parler du break dance qui est un sport provenant de la culture Hip-Hop. Le Street art a fait ses débuts aux Etats-Unis avant de se diffuser en Europe. Comparé à d’autres pays comme l’Allemagne, l’Angleterre ou encore la France,  l’Espagne a connu un développement du graffiti un peu plus tardif. Ce n’est pas pour autant que l’Espagne n’a pas accueilli un très grand nombre d’artistes compétents, exubérants et exceptionnels. En effet, beaucoup d’artiste graffeurs se sont installés dans tout le pays bien que les points stratégiques restent les grandes villes comme Madrid ou Barcelone.

À BARCELONE

LIMG_0363e Street art, où l’art urbain, est un phénomène omniprésent à Barcelone.  Durant un temps, Barcelone était considérée comme l’une des capitales mondiales du Street art, ou l’on pouvait retrouver des œuvres spectaculaires d’artistes renommés au niveau international. Cependant, en 2006, l’art urbain à été interdit à Barcelone, ce qui à changé beaucoup de choses mais qui n’a pas suffi pour faire cesser cet art, au contraire. L’interdiction en 2006 est en partie dû à l’augmentation du tourisme, qui est passé de 1.9 millions de visiteurs à 8 millions à l’année à cette époque. Avant cette restriction, si vous vous rendiez dans le quartier du Raval, il n’ y avait pas un seul mètre carré non peint.  Malheureusement, en  raison du nombre de touristes se rendant à Barcelone et des commentaires disgracieux face au street art, la ville à effacé de nombreuses œuvres. Au jour d’aujourd’hui, les artistes risquent une amende de 800 à 1 000 euros s’ils se font attraper en train de peindre et une amende de 3 000 euros au bout de la deuxième fois.

À LA DECOUVERTE DU STREET ART À BARCELONE

Puisque Barcelone est riche de cet art, plusieurs organismes ont décidé de le mettre en avant. Ainsi, des tours à travers la ville sont organisés pour vous faire découvrir le monde du street art à Barcelone.

Si vous êtes intéressés afin de faire un tour guidé dans la ville pour voir les principaux murs, ShBarcelone vous propose de jeter un coup d’œil à plusieurs pages  :

Barcelona Street Style Tour vous propose des circuits dans différents quartiers  comme Poble Nou ou le Borne, soit à pied ou en vélo et le tout gratuitement.

My Favourite Things offre également des tours d’une durée de 4 heures dans la ville de Barcelone pour 26 euros par personne.

Urban Kultur Blog à mis en place trois différents circuits, un dans le quartier gothique, un autre dans le quartier Poble Sec et le troisième dans le Raval.

Et enfin, ShBarcelona vous recommande également un circuit de deux heures, coutant 15 euros et vous découvrirez “la evolución de Barcelona a través del arte del graffiti” (l’évolution de Barcelone à travers l’art des tags”).

À propos de l'auteur

Claire Miller

Claire Miller

Je suis une étudiante française installée à Barcelone.

1 Commentaire

  • C’est vrai que le street art est très présent à Barcelone… Que ce soit dans Gracia, le Born, le Gotico, il n’est pas rare de voir de superbes street art! 🙂

Laisser un commentaire