blog shbarcelona   blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Art et culture

Domènech i Montaner, “l’autre” architecte de Barcelone

Écrit par Delphine

Barcelone et sa Sagrada Familia, son park Güell, sa Pedrera et sa casa Batlló… Personne n’aura autant marqué et défini cette ville que son architecte favori : Antoni Gaudí.  Dans l’ombre de ce génie se détache pourtant un autre architecte, tout aussi doué et tout aussi dévoué à sa ville: Lluis Domènech i Montaner. Il fut le grand rival de Gaudí et tous deux se livrèrent une compétition archarnée. Aujourd’hui, les monuments qui font de Barcelone une destination privilégiée des touristes et une ville incroyablement riche en édifices éblouissants leur sont dus. Voici trois des principales contributions de Domènech i Montaner à Barcelone qui valent définitivement le détour :

El Hospital de Sant Pau 

hospital sant pauTerminé en 1930, après presque trente ans de travaux, cet hôpital moderniste est entré au Patrimoine de l’Unesco. Domènech mena le projet jusqu’en 1913 puis la seconde partie fut reprise par son fils Pere Domènech. L´hôpital fut financé par un grand banquier et humaniste barcelonais, Pau Gil, dont les initiales se retrouvent sur de nombreuses façades ou plafond du bâtiment principal. L’Hospital de la Santa Creu i Sant Pau – son nom complet –  fut créé pour prendre le relais des petits hôpitaux du centre qui ne pouvaient plus répondre aux besoins croissants de la population. Domènech a voulu créer un hôpital où les patients se sentent « bien » et ne soient pas toujours confrontés à la maladie pensant qu’ainsi ils guériraient plus vite. Ainsi Sant Pau est composé de 16 plus petits bâtiments pour donner une impression plus intimiste et agréable. L’éclairage provient exclusivement de la lumière naturelle et les jardins qui séparent les bâtiments sont remplis d’herbes aromatiques pour contribuer au bien-être des patients. Les édifices sont reliés par des couloirs souterrains pour faciliter le transfert des malades. Rivalité ? Provocation ? L’hôpital est situé à 1,5km de la Sagrada Familia au bout de la avenida Gaudí et son entrée principale est tournée directement vers la célèbre cathédrale. Des visites guidées permettent de mieux découvrir l’ingénuité de Domènech et la beauté des lieux. Celui-ci ressemble davantage à un palace qu’à un hôpital classique.

Carrer Sant Quintí, 89

08026 Barcelone,

Métro : Guinardó / Hospital Sant Pau (ligne jaune) ou Dos de Mayo (ligne bleu)

El Palau de la Música catalana

Le palais de la musique catalane est un autre joyau de l’architecture moderniste de Domènech. Les travaux commencèrent en 1905 et furent achevés en 3 ans à peine grâce à la prévoyance de l’architecte qui commanda chaque contribution en avance aux artisans barcelonais. Ainsi vitraux, mosaïques, sculptures et structures de fer furent tous prêts au même moment et purent être intégrés extrêmement rapidement au bâtiment. La construction fut financée par son commanditaire : le chœur Orfeón Catalán, une société chorale. La légende raconte que le chef d’orchestre attendait à la sortie des usines pour recruter des chanteurs masculins et les distraire de leur activité habituelle après le travail : boire ! La pièce centrale de la salle de concert principale est un « puit de lumière », une idée de Domènech pour permettre à la lumière du jour d’éclairer la salle même dans les ruelles très étroites du quartier du Born. La coupole est façonnée de minuscules vitraux multicolores représentant les visages des chanteurs du choeur original, ce qui donne une luminosité unique à cette salle de concert. Elle est d’ailleurs décrite par beaucoup d’artistes et musiciens comme la plus belle au monde.

Carrer Palau de la Música, 4-6

08003 Barcelona

Métro : Urquinaona (ligne rouge et jaune)

El castillo de los tres dragones

Castillo tres dragonesDans un coin du parc de la Ciutadella, près de l’entrée principale côté Arc de Triomf se dresse un autre édifice conçu par Domènech. Nommé le château des trois dragons d’après un roman historique du même nom, il fut construit entre 1887 et 1888 pour l’Exposition Universelle de Barcelone. Il était destiné à servir de restaurant-café pour les touristes venus visiter l’Exposition, les travaux prirent tellement de retard que Domènech démissionna. Récemment le bâtiment a été transformé en Musée de Sciences Naturelles et héberge aussi des laboratoires de recherche. Avec sa frise de blasons et ses tours surmontées de créneaux, c’est le bâtiment le plus médiéval de la période moderniste de Barcelone.

Passeig Picasso, 5

08003 Barcelona

Métro : Jaume I (ligne jaune) ou Arc de Triomf (ligne rouge)

Notez cet article !

À propos de l'auteur

Delphine

J'aime voyager mais c'est à Barcelone que j'ai posé mes valises. Depuis le coeur de la capitale catalane je vous fais découvrir ses recoins, ses secrets, ses bons plans et les choses utiles à savoir, bon séjour !

Laisser un commentaire