blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Art et culture

Les librairies étrangères de Barcelone

Écrit par Anthony

Barcelone est une ville ouverte sur le monde. Avec ses nombreux travailleurs et étudiants français, anglais, allemands ou italiens, c’est une ville très cosmopolite qui a une diversité linguistique que l’on retrouve aussi dans son quotidien. Face à cette immigration constante, de plus en plus de librairies étrangères se sont ouvertes au gré des années pour répondre aux besoins des universités pour les programmes internationaux et des entreprises multinationales qui accueillent des expatriés. Pour vos besoins en langue, ShBarcelona vous présente les principales librairies étrangères de Barcelone.

Alibri

Photo via Pixabay

Depuis 1925, Alibri est une librairie espagnole qui peut être considérée comme une librairie allemande tellement son choix est large. En effet, elle propose plusieurs livres allemands destinés aux adultes comme aux enfants. Vous y trouvez de tout pour améliorer votre allemand : des livres audio, de la littérature jeunesse, des romans, des dictionnaires, des ouvrages de méthodologie et même des packs auto-didactiques.

Adresse : Carrer de Balmes, 26

Article en lien : Les librairies du quartier de l’Eixample

Come In

Come In est une librairie incontournable pour toute recherche anglo-saxonne. Avec un personnel anglophone qui sait vous conseiller, vous y trouvez des guides d’apprentissages, des dictionnaires, des romans pour enfants et adultes. Come In a aussi une section consacrée aux autres langues comme l’italien, l’allemand, le français, le mandarin, le japonais, le russe, le portugais, l’arabe, le catalan et le castillan pour les débutants étrangers.

Adresse : Carrer de Balmes, 129-Bis

BCN Books

Avec deux boutiques dont une dans Grácia, BCN Books est une librairie qui propose des livres d’enseignement et d’apprentissage ainsi qu’un large choix de livres de fiction, de dictionnaires et de guides de voyage en anglais. La librairie offre également un service de cash & carry, pour les acheteurs pressés.

Adresse : Carrer de Roger de Llúria, 118

Article en lien : Les meilleures librairies de Poblenou

Jaimes

Photo via Pixabay

Proche du lycée français, Jaimes est sans conteste la librairie française de Barcelone. Les étudiants comme les professeurs peuvent facilement retrouver leurs ouvrages pour leur enseignement ou leur apprentissage. Leur sélection de romans, essais, beaux livres et livres de cuisine est toujours intéressante et d’actualité.

Adresse : Carrer de València, 318

Le Nuvole

Le Nuvole est située dans le quartier de Grácia. En plus des livres traditionnels, cette librairie italienne propose également des e-books ainsi que des activités culturelles comme des rencontres, des débats, des présentations et des cours d’italien individuels ou en groupe.

Adresse : Carrer de Sant Lluís, 11

Hibernian Books

Hibernian Books est une librairie anglaise d’occasion. Parfait pour les étudiants ou les personnes qui souhaitent lire des romans dans la langue de Shakespeare à des prix intéressants. Parmi les arrivages réguliers, on retrouve des classiques comme des livres plus récents.

Adresse : Carrer del Montseny, 17

N’oubliez pas, la meilleure façon de profiter de Barcelone est de vivre comme un local en y louant un appartement. ShBarcelona peut vous aider à trouver la location idéale.

À propos de l'auteur

Anthony

Français d’origine, québécois d’adoption et espagnol de coeur, j’aime découvrir de nouveaux endroits et partager mes coups de coeur artistiques, culturels et gastronomiques

1 Commentaire

  • Emile RAMIS
    21 RUE SUZANNE LENGLEN
    66280 SALEILLES TEL/04.68.83.39.78
    emile.ramis.art@wanadoo.fr
    http://www.emile-ramis-art.com

    Madame, Monsieur,
    Etant handicapé en fauteuil roulant et ne pouvant pas me déplacer en ce moment, je me suis permit de vous demander la marche à suivre pour vous livrer éventuellement mon livre, qui vient de paraitre aux Editions Chapitre.com. Il est référencé dans Dilicom, Ciberscibe et MédiaBase. Dans l’affirmative. Avec mes remerciements anticipés,

    PACO (1917-1989) par Emile RAMIS (Les Editions Chapitre.com). 202 pages, 19 Euros.
    Ce livre, fait un parallèle historique avec les événements actuels entre l’Espagne et la Catalogne.

    Artiste peintre photographe catalan, Émile RAMIS exprime en lumière et couleurs ce qu’il ressent dans son intérieur. Né handicapé en 1946 à Barcelone de parents républicains espagnols, cet autodidacte pratique la peinture à l’huile et la photographie avec une pointe de mélancolie, d’humour et de surréalisme. Il aime nous interpeller et nous associer à ses combats pour les valeurs fondamentales d’une vie de respect et de labeur.
    Cette fois-ci, il prend sa plume pour écrire la biographie romancée de la vie de son père né en 1917 dans la province de Barcelone, en Catalogne dans une Espagne pauvre et tumultueuse. Il a roulé sa bosse et sa vie, bien remplie, a été faite d’épreuves, de drames, de malchances mais aussi de réussite sociale grâce à son courage et sa ténacité. Honnête, travailleur, ordonné, fier sans être orgueilleux, il a su imposer ses convictions d’homme de gauche sans tomber dans l’extrémisme. Lors de la déclaration de la guerre civile d’Espagne en 1936, il fut un des premiers à s’engager du côté des républicains et après quelques âpres batailles, il sera promu Capitaine des carabiniers dans la Brigade Mixte de l’Armée Populaire de la République Espagnole avant d’être blessé par une grenade et capturé par les troupes Nationalistes de Franco, fin 1938.
    Il restera retenu prisonnier, près de dix ans en Espagne, soumise à la post-guerre du régime répressif franquiste. Jugé, condamné à mort pour rébellion militaire, gracié in extremis il restera quatre années dans la mythique prison la « Modelo » de Barcelone puis sera envoyé aux travaux forcés au Maroc espagnol d’alors. Il sera remis en liberté conditionnelle à Barcelone avant de se réfugier en Roussillon en 1948, après de multiples péripéties avec sa femme et son fils handicapé.
    Là, parti de rien, sans activité politique dictée par les autorités françaises, il fit plusieurs métiers dont parallèlement celui de musicien, sa passion, dans divers orchestres de bals populaires. Ses activités, lui permettront de parvenir à une réelle ascension sociale et à obtient nationalité française en 1966 pour lui et sa petite famille.
    Ayant acquis une retraite bien méritée, après quelques voyages à travers l’Europe qu’il rêvait de faire, il s’investit dans une association pour obtenir le versement de pensions aux anciens combattants républicains espagnols. Il laissa le brouillon de ses mémoires, juste avant de décéder à Perpignan en 1989, toujours dans cette terre catalane qu’il aimait tant.

Laisser un commentaire

huit + dix =