blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Démarches administratives

Rédiger sa lettre de motivation espagnole en 3 étapes

Écrit par Clarisse

Barcelone accueille chaque année des centaines d’étudiants qui viennent pour un job d’été, un stage ou un emploi. Mais savez-vous que la lettre de motivation est indispensable quel que soit le type le travail souhaité ? Si vous êtes à court d’idées sur ce sujet, ShBarcelona vous donne les clés pour écrire une bonne lettre de motivation en espagnol.

Article en lien : Comment trouver un stage à l’étranger ?

La lettre de motivation, à quoi ça sert ?

Photo via Pixabay

Cette question peut paraitre bête mais beaucoup de personnes oublient le but premier de l’exercice. Comme son nom l’indique, l’objectif de la lettre est de montrer votre motivation à un employeur potentiel. Autrement dit, soyez enthousiaste ! Cette lettre est le reflet de votre personnalité. À CV équivalent, elle est susceptible de faire pencher la balance en votre faveur si l’employeur hésite entre plusieurs candidats ! Le but en écrivant une lettre de motivation est ainsi de vous distinguer des autres candidats afin d’obtenir un entretien d’embauche. Afin de maximiser votre temps et de rendre la tâche moins désagréable, il est important de respecter les 3 étapes suivantes.

La recherche

L’employeur doit voir que vous avez passé du temps sur votre lettre de motivation. Une lettre de motivation sans recherche est une lettre bâclée, une lettre bâclée est un travail mal fait et un travail mal fait est une candidature rejetée ! Votre lettre doit alors être précise, concise ET personnelle. Chaque entreprise est différente. Ainsi, pour chaque entreprise à laquelle vous postulez, il faudra une lettre unique. Quel est le domaine d’activité de l’entreprise ? Comment avez-vous entendu parler de l’entreprise ? Qu’est-ce qui vous intéresse chez elle ? Pour faire le lien entre l’entreprise et vous, la lettre de motivation nécessite aussi des exemples concrets sur votre intérêt pour le poste. Avez-vous de l’expérience pertinente ? Quelles sont vos compétences actuelles? Quelles compétences pourriez-vous développer au sein de l’entreprise ? Dans quelle mesure ce poste rentre-t-il dans votre projet professionnel ? Si vous avez fait partie d’une association ou que vous avez l’habitude de faire quelque chose, même non professionnellement, qui a un lien avec votre candidature n’hésitez pas à le mentionner. C’est toujours bien vu sur un CV. N’hésitez pas à mentionner des choses qui paraissent évidentes pour vous mais pas forcément pour l’employeur. Par exemple, si vous postulez pour un stage dans le Community management et que vous utilisez régulièrement les réseaux sociaux, mentionnez-le car maîtriser ces outils est un atout. Enfin, qui dit lettre de motivation en espagnol, dit traduction. Faire une petite liste des mots dont vous aurez besoin en espagnol peut être utile. Favorisez plutôt des sites comme wordreference et linguee, qui vous donne les mots en contexte, plutôt que Google traduction (qui fait des traductions littérales qui ont souvent peu de sens dans la langue d’arrivée). Il existe aussi des formules de politesse que vous pouvez insérer dans votre lettre pour montrer votre connaissance de la culture.

La rédaction

La lettre de motivation en espagnole a une mise en forme différente que celle que nous avons en français. Voici comment elle se compose :

Bloc 1 (haut à gauche) :

Nom Prénom

Adresse

Numéro de téléphone

Mail

Skype (si besoin)

Bloc 2 (une ligne en dessous à droite) :

Nom Prénom

Poste de l’employeur

Adresse de l’entreprise

Bloc 3 (une à deux ligne(s) plus bas à droite) :

Date, lieu

Bloc 4 (plus bas à gauche) :

Objet de la lettre de motivation

Formule de politesse (Distinguido/a Señor/a ou Apreciado/a Señor/a). Attention, contrairement au français ce n’est pas une virgule qui suit cette formule mais deux points.

Bloc 5 (en dessous) :

Ce bloc est le même que le bloc français, il s’agit du corps de la lettre.

– Présentation et indication du poste pour lequel vous êtes candidat, moyen par lequel vous avez entendu parler du poste.

– Formation, expérience professionnelle, compétences, raisons pour lesquelles vous choisissez l’entreprise (en fonction  de la longueur vous pouvez diviser ou non cette partie en deux paragraphes).

– Préciser que vous restez à la disposition de l’employeur pour un entretien.

Bloc 6 (dans la continuité du corps) :

Formule de politesse finale (Atentamente) et signature

Le tout doit tenir sur une page

Article en lien : Comment obtenir un NIE provisoire à Barcelone

La relecture

Photo via Pixabay

Une bonne lettre de motivation c’est une lettre sans fautes ! Rares sont les personnes qui aiment relire maintes et maintes fois le même document. Il est pourtant nécessaire de le faire pour la lettre de motivation. Relisez votre lettre de motivation plusieurs fois et mettez-vous à la place d’un chasseur de tête ou d’une personne responsable du recrutement. Alors, fuera, les fautes d’orthographe, les fautes de grammaire, les répétitions et les tournures lourdes ! L’idéal est de trouver dans votre entourage un natif espagnol ou tout simplement une personne qui sait parler espagnol. En plus de faire une relecture de votre lettre de motivation, elle vous donnera de bons conseils sur la recherche locale d’emploi et éventuellement la demande d’un NIE et l’ouverture d’un compte bancaire. Pour vous aider dans la rédaction de votre lettre, vous trouverez ici un modèle de lettre de motivation  très bien fait. Bonne chance !

Avez-vous d’autres conseils pour écrire une bonne lettre de motivation ?

À propos de l'auteur

Clarisse

Etudiante en quête de diversité culturelle, je profite de mon séjour dans la capitale catalane pour vous faire part de mes aventures et de mes bons plans !

1 Commentaire

Laisser un commentaire