blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Tout savoir sur la location à Barcelone

La location touristique à Barcelone

Écrit par Laura Chevalier

La ville de Barcelone offre une multitude d’hébergements touristiques, c’est-à-dire pour des séjours n’excédant pas 31 jours consécutifs. C’est un type d’hébergement qui est plébiscité depuis des années car il offre un niveau de confort supérieur aux logements plus traditionnels comme les pensions ou les hôtels. Pour le même prix, le locataire profite de plus d’espace, de plus d’intimité et peut s’imprégner beaucoup plus intensément de la culture.

Que comprend le prix d’un séjour touristique ?

Photo villa via Visual Hunt

Dans les appartements touristiques, tout est compris ! Le prix est définit lors de la réservation, ensuite, il n’y a plus de surprises, ni de taxes supplémentaires ! Le prix du séjour comprend les nuits pour le nombre de personnes indiqué, les frais de réservations, les charges d’eau, gaz électricité, la connexion WIFI si l’appartement en dispose, et la caution (souvent demandé à l’entrée de l’appartement et remis directement à la sortie).

Par contre en fonction de votre heure d’arrivée, souvent la nuit, il vous sera certainement demandé un extra. Mais ceci est indiqué également dans les conditions lors de votre réservation. Lisez bien toutes les conditions et la réservation afin de ne pas être surpris.

L’appartement vous sera remis dans des conditions idéales de séjour, c’est-à-dire propre et vidé de toutes les affaires des précédents locataires. La seule exigence du propriétaire, c’est à la fin du séjour, le locataire est tenu de sortir ses poubelles et faire sa vaisselle.

Ce type de logement est prévu pour vous apporter le confort de votre maison dans une autre ville, il faut agir de la même manière que chez vous : sortez vos poubelles et faites votre vaisselle. Bien sûr dans le prix est également compris le ménage de sortie (montant indiqué à la réservation) consistant à remettre dans les conditions idéales l’appartement pour les locataires suivants (nettoyage et ménage, changement des draps et serviettes, etc.).

Appartements touristiques illégaux ?

Photo via Pixabay

Attention, à Barcelone la loi est très stricte quant à la commercialisation d’appartements touristiques. Du fait du succès incontesté de la ville à l’échelle mondiale, l’offre a suivi la demande de logements touristiques et peut-être même dépassé. Dans certains quartiers il est devenu difficile de se loger car étant très touristique, les loyers ont flambé et les propriétaires ont vu des opportunités à louer aux touristes plutôt qu’aux locaux. La mairie de Barcelone a donc réagit en arrêtant tout simplement de délivrer des licences touristiques, et cela depuis 2015. Il faut savoir que sans cette licence, un propriétaire ne peut pas louer son appartement touristiquement dans la légalité ; il encourt une amende salée (30 000€) !

Il est à préciser que louer un appartement touristique illégal n’est pas sans risque. Ces appartements ne possédant pas de licence autorisant le propriétaire à louer son appartement à des touristes cela peut porter préjudice aux locataires, qui en cas de litige avec le propriétaire, ils n’ont aucun recours. Il faut savoir aussi que cela contribue à un commerce parallèle pénalisant l’économie mais également les locaux qui se retrouvent dans des difficultés pour trouver des logements. Quant au propriétaire sans licence, il s’expose à une chasse à la sorcière ; la mairie a mis en place un système très bien rodé et productif pour localiser les contrevenants (inspections surprises répétées, campagnes de dénonciation des voisins de façon anonyme depuis une plateforme internet, ou un numéro gratuit, enquête sur les plateformes connues telle que AirBnb depuis laquelle pullulent des offres illégales, etc.).

Aujourd’hui, il s’agirait de plus de 6000 appartements recensés comme illégaux sur un total de 16000 publiés sur la web.

Votre locataire sous loue votre appartement illégalement ?

En effet, il peut parfois s’agir d’une sous-location illégale : les locataires, partis quelques jours, louent l’appartement où ils vivent. Si la sous-location illégale est découverte, c’est alors aux propriétaires que revient la responsabilité de payer l’amende de 30 000€. En revanche, si le propriétaire arrive à prouver que c’est son locataire qui a sous loué l’appartement sans son consentement, c’est alors au locataire de payer l’amende ! Dans tous les cas un recours par voies légales est obligatoire.

Notre conseil :
Louer ou sous-louer son appartement de manière illégale peut donc s’avérer très risqué avec le trésor public espagnol (Agencia Tributaria). Lorsqu’il y a location touristique sans licence et sous-location, il s’agit d’une double fraude (les deux étant non-autorisées à Barcelone).

Afin de ne pas avoir de problèmes par la suite, il faut donc prendre le temps de se renseigner et de s’assurer que la location de cet appartement n’est pas interdite par la loi.

En passant par une agence, vous vous assurez de ne pas tomber dans le piège de louer un appartement de façon illégale. En effet, aucune agence ne publiera un appartement touristique sans licence, au risque de devoir payer la même amende que le propriétaire. Aucune agence ne prendra ce risque, du fait de leur exposition, elles ont été les premières auditées par la mairie!

Notre équipe se tient à votre disposition 24h/24 tout au long de votre séjour afin de mieux vous accompagner. Elle répondra à vos besoins et fera tout pour rendre votre expérience la plus agréable possible.

À propos de l'auteur

Laura Chevalier

Laisser un commentaire

5 × quatre =