blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Visiter

Les souterrains et refuges de Barcelone

Les souterrains et refuges de Barcelone
Écrit par Roxana

1936 marqua le début d’une période noire dans l’histoire de l’Espagne. Une période pendant laquelle le pays sombra dans une guerre civile très sanglante et meurtrière. Pour se protéger contre les bombardements aériens, les habitants de Barcelone construisaient abris et refuges souterrains. Plus d’un millier de refuges furent ainsi construits dans les sous-sols de Barcelone, face aux raids aériens menés par les franquistes.

Une fois les guerres terminées en 1945,  ces refuges ont été abandonnés et relégués aux oubliettes pendant un longue période. En 1992, ils ont été rouverts et entretenus afin que les nationaux et les touristes puissent se faire une idée précise des conditions de survie dans ces dédales souterrains pendant cette période trouble de l’histoire de Barcelone.

Ouverts aux visites aujourd’hui, nous vous proposons de faire la connaissance de quelques-uns de ces refuges célèbres de Barcelone.

Le refuge Plaza del Diamante

refugio-plaza-del-diamant_7055871Redécouvert en 1992 dans le quartier de Gracia, ce refuge souterrain long de 250 m n’a pu être proposé au public qu’en 2006, après de laborieux travaux de restauration. Avec des murs et du plafond revêtus de briques, une certaine humidité et température est ressentie dans le tunnel. Ce qui a contribué sans doute à sa bonne conservation.

Quelque peu étroits, les tunnels offraient une capacité d’accueil pour 200 personnes grâce à sa longueur. La visite de ce souterrain vestige de l’histoire vous entraine tout naturellement à revivre ces moments difficiles en vous mettant dans la peau des gens de l’époque, mimant leurs gestes pour se cacher.

La visite du refuge est payante avec un prix d’entrée de 3 € pour une durée de 45 min. C’est l’association « El taller de la historia de gracia » qui est en charge de l’organisation des visites avec pour contact par mail : tallerhistoriadegracia.cat/

Refuge de la Place Valentí Almirall – El Clot

Creusé à une profondeur de 5m dans le quartier du Clot de Barcelone, ce refuge fut construit par les habitants de la place Valenti Almirall et baptisé Refuge 200 place Valenti Almirall. Il est accessible par 4 entrées : 2 sur le côté de Llobregat et 2 autres sur le côté de la rue San Juan de Malta.

Larges de 1,60 m pour 2,15 m de hauteur, les couloirs souterrains s’apparentent à un labyrinthe long de plus de 400 m. C’est en 2006-2007 que le site a été rouvert, une fois que la place Valenti Almirall fut réhabilitée.

Refuge antiaérien

Refuge antiaérien

Le refuge des « casas baratas de Hortà »

C’est dans la montagne que les habitants du quartier creusèrent ce refuge avec 4 voies d’accès. C’est au début du chantier du tunnel de l ‘AVE (TGV espagnol), que cet abri souterrain fut découvert. Deux accès permettent d’y pénétrer actuellement : une devant la rue Fitor et l’autre devant la rue Pins du quartier Horta.

Les différentes pièces de ce refuge affichent un état impeccable de conservation. Qui plus est, l’abri se trouve ventilé grâce à un système de puits.

Le refuge de la place de la révolution – Gracia

Ce refuge fut découvert en 1994, au moment où l’on construisait le parking souterrain de la place de la révolution. C’est une partie du refuge que vous pouvez seulement visiter aujourd’hui. Doté d’un éclairage parfait, l’intérieur situé à 11 m sous terre, est constitué de 3 passages d’une largeur moyenne de 1,8 m et de 3 galeries.

A l’opposé des précédents refuges, des étagères ont été accolées aux murs pour servir d’emplacement aux médicaments et des instruments médicaux. Quant au plafond, il est soutenu par des poutres en acier disposées de façon ingénieuse.

Le Refuge 307

refugi-307-barcelona-03Vous aurez tout le loisir de constater de visu les conditions de vie dans ce fameux refuge 307 long de 400 mètres, d’une largeur  entre 1,5 m et 2 m pour une hauteur de 2,10 m. Une fontaine, une infirmerie et des toilettes y sont bien visibles.

Les murs du Refuge 307 portent encore les traces indélébiles des atrocités subies par les habitants de Barcelone pendant ces guerres. Le refuge devient alors l’un des centres d’interprétation du Musée d’histoire de la ville de Barcelone (Museu d’Historia de Barcelona).

Si le tarif d’entrée est de 3,4€, les heures de visite se font uniquement sur réservation. Des visites guidées sont programmées tous les dimanches à 10h 30, 11h 30 et 12h 30. Aucune visite ne peut se faire les jours fériés.

 

À propos de l'auteur

Roxana

Je suis écrivaine professionnelle et éditrice installée à Barcelone.

2 Commentaires

  • Bonjour, je suis Éditrice pour Belin Éducation et je cherche des visuels de refuges espagnols datant de la guerre civile.
    Pouvez-vous m’aider SVP ? Merci d’avance.

    • Bonjour,
      Malheureusement, nous n’avons pas de banque d’images sur ce type de visuels. Je vous invite à contacter directement des musées spécialisés de Barcelone. Merci encore et bonne journée !

Laisser un commentaire

huit − huit =