blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Cuisine espagnole et catalane

La différence entre les tapas et les pinchos

Écrit par Alice Feuardant

Les personnes qui viennent à Barcelone apprécient la gastronomie espagnole et notamment les tapas qui peuvent être mangés un peu partout. Si vous n’avez pas un grand budget ou si vous aimez manger sur le pouce, ces amuse-bouches sont d’ailleurs parfaits tout comme les pinchos ! Mais savez-vous faire la différence entre les tapas et les pinchos ? ShBarcelona vous donne toutes les réponses à vos questions…

Article en lien : Le paradis des plus gourmands à Barcelone : les tapas

Les tapas

Photo via Pixabay

L’origine du nom « tapa » vient du mot « tapar », qui en français signifie couvrir ou boucher. Il existe de nombreuses histoires populaires pour expliquer l’origine des tapas. La plus courante raconte que le roi Alphonse X, malade, s’était vu prescrire une consommation régulière de vin. Pour réduire les effets de l’alcool, il prit l’habitude de manger des petites portions de nourriture pour accompagner ses verres de vin. Comme cela aurait participé à son rétablissement, il aurait ordonné par la suite à tous les bars de Castille de servir des petites rations alimentaires pour accompagner l’alcool. Elles étaient censées « couvrir » (tapar) les effets de l’alcool. Une autre légende raconte que, alors que le roi Alphonse XIII était de passage à Cadix, un aubergiste aurait couvert son verre de vin avec une tranche de jambon afin de protéger la boisson des insectes (ou de la poussière, selon la version). Ces histoires sont les plus connues mais il existe autant de récits que de tapas ! Les tapas désignent aujourd’hui des petites bouchées apéritives habituellement composées de plusieurs ingrédients et servies dans une assiette à partager à plusieurs. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’y a pas une recette de tapas. Au contraire, il existe une multitude de tapas différentes. N’importe quel plat (généralement tiré de la gastronomie espagnole) peut être considéré comme une tapa du moment qu’il est servi en petite portion. Les tapas sont devenues une véritable institution en Espagne. Le verbe espagnol « tapear » désigne le fait d’aller de bar en bar à tapas, et de commander, dans chacun d’eux, une boisson avec quelques tapas pour l’accompagner. Tous les bars d’Espagne sont considérés comme des bars à tapas car chacun propose des tapas à ses clients. Parmi les tapas les plus populaires et les appréciées, on retrouve : la tortilla, las patatas bravas, le jambon ibérique, le fromage, les olives, les calamars, les croquettes, les moules et le pain grillé à la tomate. Les tapas peuvent être gratuites ou payantes selon les endroits.

Article en lien : Cuisine Basque à Barcelone

Les pinchos

Photo via Pixabay

Contrairement aux tapas, les pinchos ne sont pas d’origine espagnole, mais basque. Les pinchos (ou pintxos en basque) sont, comme les tapas, de petites portions de plats traditionnels à grignoter entre amis dans des bars pour accompagner une boisson. Cependant, contrairement aux tapas qui peuvent être offertes dès lors que l’on consomme une boisson dans certains bars, les pinchos doivent être demandés séparément. Il s’agit très souvent d’un morceau de pain sur lequel sont déposés un ou plusieurs ingrédients, tenus ensemble par un pic en bois. Le terme « pintxos » vient tout simplement du nom de ce pic en bois (pintxo en basque). Les pinchos sont habituellement faits avec du poisson ou des fruits de mer (morue, crevette, anchois, crabe, calamar…), des poivrons grillés ou des tortillas de pomme de terre. Cependant les pinchos sont continuellement réinventés, et il est aujourd’hui courant de trouver des pinchos qui ne sont pas faits avec du pain et qui ne nécessitent pas de pic en bois : des croquettes, des tartelettes, des cassolettes… Servis dans des assiettes, les pinchos se consomment traditionnellement debout, accoudé au bar et vous les payez à la fin de votre repas ou apéritif (les pics en bois restant dans l’assiette sont comptés au moment de régler la note). Les pinchos sont parfois qualifiés de « nanogastronomie » car ils sont souvent prétexte à démontrer la créativité et l’originalité des restaurateurs et cuisiniers. D’ailleurs, de nombreux concours de cuisine sont organisés chaque année, dans le Pays Basque mais aussi dans d’autres régions espagnoles, entre amateurs ou professionnels. Parmi les plus connus, les Championnats du monde de pintxos du Pays Basque ont lieu chaque automne à Fontarrabie (Hondarribia). Ils se déroulent d’une façon bien particulière : les chefs réalisent leurs recettes devant le public, et sont ensuite départagés par un jury composé de professionnels de la gastronomie. Ce concours est l’occasion de créer des recettes de toutes sortes, toujours plus inventives et toujours plus raffinées. La ville de San Sebastian au Pays Basque est très réputée pour ses pinchos.

Préférez-vous les tapas ou les pinchos ?

À propos de l'auteur

Alice Feuardant

Passionnée d’écriture et toujours sur la route, ce blog me permet de combiner mes deux passions, et de partager avec vous mes découvertes à Barcelone.

2 Commentaires

  • Bonjour, nous avons vraiment apprécié votre article et souhaiterions le partager sur notre page facebook “tapas des chefs ” est -ce possible?
    Vous habitez à Barcelone? Nous nous y installons prochainement 😉

Laisser un commentaire