blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Cuisine espagnole et catalane

Comment préparer du pain à la tomate dans les règles de l’art

Écrit par Adriana

Si vous demandez à quiconque originaire de Catalogne ce qui caractérise le plus sa cuisine et sa région, la première chose qui lui viendra sans aucun doute en tête, c’est le « pan tumaca » (le pain à la tomate, aussi appelé le «pa amb tomàquet» ou «pa tomata amb »). C’est une recette très simple mais dont les qualités gustatives sont indéniables. Il vous faut du pain, de la tomate crue, de l’ail, du sel et de l’huile d’olive. Mais avant de vous expliquer la meilleure façon de faire, ShBarcelona vous explique toutes les origines de ce petit plat qui bien souvent est une base indispensable pour réaliser les meilleurs sandwichs ou accompagner la charcuterie.

Article en lien : 7 sauces typiques de la cuisine catalane

Histoire du pain à la tomate

Certaines sources disent que le « pan tumaca » est une variante du pain à l’huile d’olive, une préparation qui se trouve dans la cuisine méditerranéenne depuis la Grèce antique. En fait, c’est au XVIIe siècle que Jaume Olivier propose en premier dans un livre de recette un « panbolibo » (pain avec de l’huile d’olive extra). Ensuite c’est au cours du XVIIIe siècle que les gens commencent à manger des tomates juteuses en provenance de l’Amérique du Sud. En 1884 apparaît la première mention écrite de la « pan tumaca », qui prend ses origines dans les vieilles fermes catalanes. Pour ne pas jeter le pain rassis, ils répartissaient tous les ingrédients du pain à la tomate afin de le rendre plus tendre et plus délicieux. Et d’autres sources affirment que le « pan tumaca » était en fait, un repas typique des travailleurs de Murcie, venus aider pour la construction du métro de Barcelone, en Catalogne. Il est dit que ces hommes avaient cultivés des plants de tomates sur les sentiers les menant à leur travail. Lorsque l’heure du déjeuner arrivait, ils recueillaient les tomates pour badigeonner la chair sur du pain sec. Quoi qu’il en soit, les références écrites nous illustrent bien que ça n’est pas une idée originale andalouse comme beaucoup le prétende, mais  bien un des emblèmes culinaires catalans.

Article en lien : Apprenez la cuisine catalane avec des cours privés

La recette

Photo via Pixabay

Pour manger un vrai « pan tumaca », vous devez choisir avec soin les matières premières : une tomate bien mûre, une généreuse tranche de pain (utilisez du pain de campagne ou du pain coca), de l’huile d’olive, du sel et de l’ail. Grillez votre pain (ça n’est pas obligatoire, mais c’est meilleur), après avoir épluché votre gousse d’ail, gratter la sur la mie de pain selon votre goût (attention l’ail parfume rapidement), coupez la tomate en deux dans le sens de la largeur sans enlever la peau. Ensuite avec la chair de la tomate badigeonner votre pain en appuyant fort jusqu’à ce qu’il soit bien garni de pulpe et de pépins sur toute sa surface. Versez un filet d’huile d’olive sur la tomate et finissez par une pincée de sel. Le tour est joué ! Vous pouvez le manger tout seul, en tapas accompagné de charcuterie espagnole, de fruits de mer, de fromage, d’omelettes de certains poissons ou encore garnir votre pain comme un sandwich (cela remplace le beurre par exemple).

Quel est pour vous le meilleur endroit de Barcelone pour manger un pain à la tomate ?

À propos de l'auteur

Adriana

Je suis blogueuse, écrivaine, animatrice de communauté, gestionnaire de contenu, éditrice audiovisuelle et également, très créative et profondément amoureuse de Barcelone.

Laisser un commentaire