blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Art et culture

Le pavillon de l’Allemagne à Barcelone

Écrit par Anthony

Le pavillon allemand de Mies van der Rohe est l’un des joyaux architecturaux de Barcelone et pourtant peu de gens le connaissent. Son histoire, c’est l’histoire de milliers de pavillons érigés lors des expositions universelles : conçus comme des lieux d’exposition temporaires, ces lieux emblématiques sont le résultat d’un nouveau langage architectural, un échantillon de l’avant-garde de leur temps. Cependant, la conception et la structure du pavillon de l’Allemagne sont très loins de l’exhibitionnisme de l’architecture contemporaine. Pour mieux comprendre tout cela, ShBarcelona vous présente les particularités du pavillon allemand à Barcelone.

Vous visitez Barcelone ?

Article en lien : Les sculptures de Barcelone

Le pavillon allemand de Mies van der Rohe de Barcelone

Origine de ce pavillon atypique

pavillon allemagne barcelone

Photo de dalbera via Visual Hunt

Le pavillon allemand a été conçu par Ludwig Mies van der Rohe et Lilly Reich pour devenir le lieu de réception officiel de l’exposition internationale de Barcelone, qui s’est tenue à Montjuïc en 1929. Construit en verre, en acier et en différents types de marbre, ce pavillon est vite devenu une œuvre emblématique du mouvement moderne et beaucoup ont envisagé sa reconstruction après son démontage en 1930 car il était devenu un emblème de l’architecture du XXe siècle.

En 1980, la Mairie de Barcelone demanda ainsi aux architectes Ignasi de Solà-Morales, Cristian Cirici et Fernando Ramos de trouver un moyen de reconstruire le pavillon. Les travaux ont commencé en 1983 et le nouveau bâtiment fut inauguré sur son lieu d’origine en 1986. Les maximes de Mies “moins c’est plus” et “Dieu est dans les détails” sont ainsi incarnées dans ce petit bijou de la vie convulsive.

En visitant le site du pavillon allemand, vous pouvez voir la grandeur des petits détails, fidèlement conservés dans la reconstruction achevée en 1986. Les espaces s’écoulent sans limites dans ce petit ouvrage, avec un minimum de piliers en acier supportant un toit continu et la décoration du lieu soutenue uniquement par la symétrie géométrique nue des blocs de marbre, travertin et onyx. Moins c’est plus, parce que tout est dit par les matériaux et les espaces optimisés, sans pour autant utiliser d’ornements superflus qui distraient l’œil.

Nous sommes une référence à Barcelone

Article en lien : Les musées méconnus de Barcelone

Particularités du pavillon de l’Allemagne

pavillon allemagne barcelone

Photo de dalbera via VisualHunt

Dans le pavillon allemand, les idées du néoplasticisme sont captées pour la première fois. C’est un espace sans portes, cadres ou fenêtres.

La richesse des matériaux, alternant tissus opaques et plans vitrés, provoque le flux de l’intérieur vers l’extérieur, la continuité d’un espace avec l’autre. Il n’y a pas de sauts ou de différences de hauteur qui interrompent ou remettent en question le sentiment d’unicité au fur et à mesure que nous avançons dans ces espaces.

Si vous avez la chance de profiter de séjours réguliers à Barcelone, vous pouvez faire plusieurs visites au pavillon, ressentir toute son intensité. Dans la Fondation Mies van der Rohe située au C/ Provença 318, pral. 2B, vous trouverez toutes les informations sur le pavillon d’origine, le processus de reconstruction et comment s’y rendre.

La visite de ce magnifique pavillon vous invite à l’introspection et à la jouissance tranquille d’un espace sans égal. Les amoureux d’architecture du XXe siècle apprécieront sûrement ce lieu d’histoire qui a su s’intégrer dans l’atmosphère d’une ville déjà bien riche !

Photo principale de Wojtek Gurak via VisualHunt

Avez-vous visité ce monument ? Qu’en pensez-vous ?

À propos de l'auteur

Anthony

Français d’origine, québécois d’adoption et espagnol de coeur, j’aime découvrir de nouveaux endroits et partager mes coups de coeur artistiques, culturels et gastronomiques

Laisser un commentaire