blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Insolite

Réhabilitation de la Can Batllo

Écrit par Valentine

Quartier autrefois industriel et ouvrier, le Bordeta garde encore des vestiges de ce passé comme le montre l’ancienne usine de textile Can Batllo qui date du XIXème siècle. Le collectif LaCol travaille pour développer la participation et l’implication des habitants du quartier dans des projets qu’ils investiront ensuite en tant qu’usagers. Il décide en 2011 de rénover et transformer ce lieu. Par ce travail, les statuts d’acteur, de spectateur et d’usager se confondent pour se rejoindre en un seul terme : citoyen. ShBarcelona vous emmène sur les traces du projet.

Le projet de réhabilitation

Photo credit: CoCreable ! via Visualhunt / CC BY-NC-SA

Photo credit: CoCreable ! via Visualhunt / CC BY-NC-SA

Ainsi, en décidant de réhabiliter Can Batllo avec l’aide de la mairie de Barcelone, LaCol et les citoyens acteurs du projet incarnent la légende du colibri évoquée par Pierre Rahbi : lors d’un feu de forêt, un petit colibri s’évertue à aller chercher de l’eau dans son bec pour éteindre le feu. Lorsqu’un des animaux tourne au ridicule les allers-retours incessants et dérisoires du colibri, ce dernier répond : « Je le sais, mais je fais ma part ! ».

L’ensemble du projet de réhabilitation de Can Batllo se fonde sur le principe des projets participatifs : la petite part d’implication de chacun permet de construire de grandes choses. Un système d’assemblées, de commission et de médiation a été mis en place pour que chacun ait son mot à dire concernant le chantier. Les efforts de chacun ont payé et l’usine s’est transformée en centre autogérée très vivant. Un auditorium, un bar, une bibliothèque et une salle d’exposition multi-usages ont déjà été créés.

Article en lien : Le quartier de l’innovation 22@ de Barcelone, c’est quoi au juste ?

L’ensemble du chantier ne fut pas sans embuches car se posaient des problèmes techniques, de normes et de budget. Sans budget, les chantiers stagnaient et étaient réalisés par paliers. Finalement le résultat est absolument réussi ! La preuve en est que les lieux sont constamment investis, que la programmation de l’auditorium est complète et que, le plus important, en déambulant dans ces lieux chargés d’histoire et d’efforts humains, on s’y sent bien.

Article en lien : Le centre culturel du Born à Barcelone

A visiter

Photo via VisualHunt.com

Photo via VisualHunt.com

Ce projet participatif est créé par tous et ouvert à tous et c’est ce qui fait sa richesse. Il est en constant changement et son caractère de « lieu vivant » est incarné par le symbole de la Can Batllo : un bâtiment porté par des jambes humaines. De même, en s’intéressant à l’origine du mot « auditori » comme le firent l’équipe de LaCol, qui signifie « lieu pour rassembler et réunir un public », on comprend la logique de faire construire ce dernier par le public lui-même.

Vous aussi devenez public de ce lieu, public en tant que spectateur ET acteur, en venant assister à un des spectacles proposés par l’auditori, en visitant l’exposition sur la réhabilitation du lieu ou même en intégrant l’équipe de bénévoles du lieu !

Adresse : Gran Via de les Corts Catalanes, 155

À propos de l'auteur

Valentine

Je m’appelle Valentine, étudiante en design de communication, je suis passionnée par les arts de la scène et les événements divers. Avide de nouveaux horizons, j’ai vécu une expérience humaine, professionnelle et culturelle unique à Barcelone, la ville de tous les possibles.

Laisser un commentaire

dix-neuf − 2 =