blog shbarcelona català   blog shbarcelona castellano   blog shbarcelona english   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona russian   blog shbarcelona   blog shbarcelona   blog shbarcelona
Insolite

Visite guidée du cimetière du Poblenou

Écrit par Mae-Lise

Certaines personnes pensent que visiter un cimetière est une expérience glauque, mais au contraire, cela vous permet de mieux appréhender les caractéristiques d’une ville ou d’un pays, de par sa religion, ses coutumes funéraires, sa relation avec la vie et la mort, son peuple et son architecture. ShBarcelona vous suggère donc de visiter le cimetière de Poblenou, l’un des meilleurs de la ville, de jour ou de nuit, selon le type de visite qui vous fait envie.

Les différents tours

Photo by Pixabay

Photo by Pixabay

Les visites de jour peuvent être faites toute l’année et comprennent une visite de la Barcelone du XIXe siècle à travers les différents panthéons où les célébrités sont enterrées. Cette route est courte, mais très utile pour évoquer rapidement 100 ans d’histoire, de 1775 (lorsque l’évêque bénit les nouvelles installations funéraires), à 1888, lorsque l’exposition universelle a eu lieu. 29 panthéons admirables sont visités tout au long de la route.

Article en lien : En route pour le cimetière de Montjuïc

Le tour de nuit est fait seulement une fois par an, le jour de la Toussaint, le 1er Novembre, pendant lequel l’auditeur passe de personnages costumés en personnages déguisés et chacun raconte une partie de l’histoire et la culture de ce cimetière, toujours liées à la ville de Barcelone. Cette activité est gratuite, mais vous devez réserver votre place au +34 93 484 19 99.

Article en lien : Idées de visites moins touristiques à Barcelone

Un peu d’histoire…

Photo by Pixabay

Photo by Pixabay

Ce cimetière a été pensé à l’origine comme une solution aux problèmes sanitaires, en raison de la densité de la population dans la ville fortifiée. Il a été ouvert en 1775 par l’évêque Josep Climent i Avinent près de la plage de Mar Bella, au numéro 2 de la rue Taulat. Les infrastructures ont été détruites par les troupes de Napoléon et en 1813, Antonio Ginesi, un architecte italien, construit la nouvelle enceinte aux formes néoclassiques et symétriques, ce qui reflète les goûts esthétiques et les aspirations politiques des riches fabricants de Barcelone à cette époque.

Des années plus tard, en 1821, le cimetière a été rempli à ras bords en raison de l’épidémie de choléra qui a causé des milliers de morts. En 1849 le plus important remodelage du cimetière de Poblenou a eu lieu : Joan Nolla construisit l’enceinte des panthéons, où les œuvres de sculpteurs et architectes de l’époque de renom sont mises en avant. A la vue de ces panthéons, il est clair que la bourgeoisie catalane de l’époque (XIXe siècle) voulait afficher leur richesse même après leur mort, à travers l’oppulence des tombeaux dans lesquels elle était enterrée.

Enfin, depuis 2004, les visites de cimetières sont de plus en plus populaires à Barcelone. Cela permet donc aux touristes curieux de mieux connaître l’histoire de la ville à travers les espaces dans lesquels celle-ci enterre ses membres.

À propos de l'auteur

Mae-Lise

Pour moi, Barcelone est sans conteste la meilleure ville européenne où vivre ! En tout cas, c'est celle que j'ai choisi pour poser mes valises et découvrir tout ce qu'elle a à offrir.

Laisser un commentaire

quatre + treize =